Le 31 janvier a eu lieu un dîner culturel sur le thème de la mer organisé avec et pour les amis du quartier de GuayaquilUn chef cuisinier nous ayant proposé de nous offrir un dîner pour quarante personnes, nous avons saisi cette occasion. Nous avons distribué des invitations suggérant à nos amis de préparer quelque chose à partager sur le thème de la mer. Ils avaient la possibilité de présenter une peinture, une photo, un poème, une chanson, une réflexion, etc. Notre idée était de les amener à contempler et de les pousser à s’intéresser à la culture. Le dîner culturel se présente comme un évènement exceptionnel dans toutes ses dimensions. Il s’agissait donc de faire les choses en grand. Nous avons emprunté des tables, des chaises, des nappes blanches et des couverts. Le restaurant du chef cuisinier nous a prêté assiettes et verres, et nous avons soigné la décoration et la présentation. Ce qui pourrait vous sembler un détail est d’importance. Soigner ces petites choses, c’est soigner la dignité de nos amis, leur montrer que les belles tables ne sont pas réservées aux riches et qu’eux aussi sont importants. Tous sont venus bien habillés, endimanchés. Les présentations auxquelles nous avons assisté étaient diverses et variées : humoristiques, poétiques, scientifiques ou encore spirituelles. Toutes étaient simples et sans prétention : dans l’esprit de nos amis, il ne s’agissait pas de prouver leur capacité à produire quelque chose mais d’offrir et de partager. J’ai beaucoup apprécié la simplicité de leurs mots et de leur état d’esprit. Cette soirée a été un véritable succès, et nos amis attendent la prochaine avec impatience.

Claire-Marie — Equateur